Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

HOMMAGE À BARTÓK »

« HOMMAGE À BARTÓK »
EXPOSITION DES ARTISTES CONTEMPORAINS HONGROIS À L'OCCASION DU 125E ANNIVERSAIRE DE LA NAISSANCE DU COMPOSITEUR

En 2006, la Hongrie rend hommage à Béla Bartók par nombreuses manifestations organisées au pays et à l'étranger, à l'occasion de 125e anniversaire de la naissance du compositeur. L'Institut Hongrois s'associe à ce projet de grande envergure, en proposant au public parisien une série de programmes - exposition, projections de film et concerts - autour de cette figure incontournable de la musique du XXe siècle.
Du 7 mars au 14 avril, l'Institut Hongrois présentera « Hommage à Bartók», une exposition des artistes contemporains hongrois, tous inspirés de l'oeuvre de ce génie. Au vernissage, l'artiste Rezsõ Móder assurera l'ambiance en jouant de la musique à ses sculptures à 5 dimensions-instruments musicaux portables exposées.

Douze des meilleurs artistes hongrois contemporains se sont réunis pour rendre hommage à Béla Bartók, pour célébrer dignement le 125e anniversaire de la naissance du compositeur.
Les artistes - Tamás Asszonyi, Tibor Budahelyi, László Hegedûs II, Péter Márkus, Rezsõ Móder, István Nádler, Zsuzsa Péreli, Róbert Swierkiewicz, Árpád Szabados, András Endre Tornay, Ildikó Várnagy et Imre Weber - se sont inspirés de l'œuvre de Bartók pour nous faire sentir ses profondeurs.
Peintures, dessins, gobelins, sculptures, ou encore des sculptures jouent de la musique se côtoient harmonieusement dans une entente parfaite d'esprit musical. Rencontre exceptionnelle d'un génie musical et d' artistes talentueux, cette exposition inédite, spécialement conçue pour le public français, pourra démontrer de façon exemplaire la complémentarité des arts.
Commissaire de l'exposition: Mme Anna Baranyi, directrice du Musée de l'Institut de Musicologie, Budapest

„Je découvris en lui (Bartók) un frère, un casse-cou, un solitaire amoureux des femmes, un époux invivable, l'ennemi juré des ordres établis -son ménage inclus-, de la manie, toujours, de se recommander du bien pour l'opposer au mal, de l'intolérance et du conformisme, des canons dont l'humanité n'arrive pas à se dépêtrer, un révolté lancé dans une oeuvre si novatrice et douloureuse que beaucoup, même aujourd'hui, la croient sans cœur et fermée. Tout est vie dans l'œuvre de Bartók, tout est vérité, passion, remède à la devinette générale où nous baignons. Mais il en va du compositeur de génie comme du philosophe ou de l'écrivain. Il vous confronte à vous-même, à vos limites, à votre paresse, il n'aime pas les tièdes et laisse tomber en chemin ceux qui n'avancent pas. Marcel Proust dit du grand écrivain qu'il révèle une langue étrangère dans sa langue natale. Ainsi Bartók en musique. Sur les airs patinés du folklore, il invente un faisceau d'impulsions en lutte et fait triompher l'inouï."
(Yann Queffélec)




LES PROGRAMMES DE L'INSTITUT HONGROIS DE PARIS
AUTOUR DE BÉLA BARTÓK


Programme spécial pour commémorer le 125e anniversaire de la naissance du compositeur

„Bartók était des ces hommes qui, poussés par une insatisfaction perpétuelle, veulent tout changer, rendre plus beau et meilleur tout ce qu'ils rencontrent sur cette terre. Il appartenait à cette catégorie d'individus où se rencontrent les grands artistes, les savants, explorateurs, inventeurs, et, en politique, les grands révolutionnaires, Christophe Colombe, Galilée et Kossuth, qui tous ont laissé derrière eux un monde différent de celui qu'ils avaient trouvé en naissant.
Nombreux sont ceux qui, au cours du dernier demi-siècle, ont tenté de composer une musique nouvelle, désireux qu'ils étaient de donner une expression artistique à l'esprit nouveau qui se répandait dans le monde, mais seuls quelques-uns ont réussi à doter cette musique nouvelle d'une forme durable.
Bartók fut l'un de ceux-là, et c'est pourquoi il figure d'ores et déjà parmi les compositeurs les plus joués, même s'il existe de par le monde bien des gens qui, attachés au passé et aux habitudes, ne prêtent pas volontiers l'oreille aux voix nouvelles. Chaque fois que l'on donne une oeuvre de Bartók, les auditeurs ont aussi une pensée pour la Hongrie, ne serait-ce que celle-ci: un pays capable de produire de telles choses ne doit pas être dépourvu de qualités."
(Zoltán Kodály)

JEUDI 23 MARS
LE CHATEAU DE BARBE-BLEUE (A KÉKSZAKÁLLÚ HERCEG VÁRA)
SÁNDOR SILLÓ (2004)
À 19 HEURES
63 mn, v.o. sous-titré anglais, avec István Kovács, Klára Kolonits, Tamás Jordán
La scène est l'espace du jeu, du spectacle de l'homme et de la femme, un jeu sérieux. On peut y voir le théâtre de la chair et du sang. Le symbole central de l'œuvre de Béla Bartók est le château qui représente l'âme de l'homme, l'édifice de son passé, son refuge. Le château est l'espace vital de Barbe-bleue, où il peut jouer avec le passé, avec une idée, en menant le jeu jusqu'à l'extrême.

VENDREDI 24 MARS À 17H30 ET À 19 HEURES
DANSONS ENSEMBLE! (TÁNCHÁZ)
Atelier de danse traditionnelle de Hongrie

SAMEDI 25 MARS
GRANDE SOIRÉE EN HOMMAGE À BÉLA BARTÓK - (sur invitation)
Au programme:
 Première du film „BARTÓK, L'HOMME JUSTE" d'Emmanuelle Franc à l'Institut Hongrois de Paris à 19 heures
 CONCERT DU QUATUOR KELLER à l'Institut Hongrois de Paris à 20 heures



INFORMATIONS PRATIQUES :
VERNISSAGE :
«HOMMAGE À BARTÓK » - EXPOSITION DES ARTISTES CONTEMPORAINS HONGROIS À L'OCCASION DU 125E ANNIVERSAIRE DE LA NAISSANCE DU COMPOSITEUR
DATE : LE MARDI 7 MARS 2006, DE 19 HEURES A 21 HEURES. EXPOSITION OUVERTE JUSQU'AU 14 AVRIL 2006
LIEU : INSTITUT HONGROIS DE PARIS, 92, RUE BONAPARTE, 75006 PARIS
CONTACT PRESSE : ZSUZSA KIS, ATTACHEE DE PRESSE
TEL : 01 43 26 12 06, FAX : 01 43 26 89 92, E-MAIL : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Paris, le 8 février 2006 Zsuzsa Kis
Institut Hongrois de Paris