Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Jean-Paul Agosti présente « Epiphanies » à la galerie Guillaume / 25 janvier > 17 mars 2012

Du 25 janvier au 17 mars 2012, la Galerie Guillaume présente « Epiphanies », une nouvelle exposition consacrée au peintre français Jean-Paul Agosti qui sera ensuite l’invité d’honneur du Château d’Auvers-sur-Oise dans une exposition intitulée « Harmonie(s) », du 31 mars au 2 septembre.
L’exposition « Epiphanies » à la galerie Guillaume révèle les travaux récents d’Agosti : une série d’aquarelles, dont certaines en grand format, aux couleurs éclatantes. Ces « peintures-jardins », comme il les appelle, placent la nature en majesté et l’abordent sous un angle scientifique et symbolique.

Fils du célèbre photographe et galeriste parisien Paul Facchetti, Jean Paul Agosti (né en 1948) a hérité de son père l’usage de la photographie, qui lui sert de point de départ pour son art. Explorant les jardins, les sous-bois et les bords de rivière, il capture avec son appareil ces coins de nature qu’il reporte sur le papier en se jouant des échelles et en fragmentant la lumière à travers un large spectre de couleurs vives. De ses « peintures-jardins » émergent alors de multiples formes géométriques simples (carrés, losanges, triangles et cercles,) ou complexes (pentagone, polygones, lignes aléatoires et halos lumineux), comme dans un kaléidoscope.

Processus fractal : science et modernité

La rencontre de Jean-Paul Agosti avec le mathématicien polonais Benoît Mandelbrot s’avère déterminante pour son œuvre. Avec le scientifique, l’artiste découvre la notion de fractal qui permet entre autres de composer ou de recomposer à partir d'éléments qui résultent du fractionnement d'un tout (un ensemble d'entités physiques ou de concepts spatiaux temporels).

Les formes extrêmement fragmentées peuvent être perçues autant comme des détails morcelés, agrandis par macrophotographie, que comme de vastes ensembles parcellisés et sélectionnés à travers un télescope. L’échelle y demeure incertaine, flottante ; elle désoriente tout sens intuitif relatif à la taille ou à l’orientation spatiale.

L’alchimie de la peinture : la Tradition

« Malgré leur apparente fragmentation et dispersion, un ordre surgit dans le chaos des formes. », explique Jean-Paul Agosti. En alchimiste de la peinture, il poursuit : « L’architecture des branches devient langage hiéroglyphique, l’ordre strict des couleurs, chemin initiatique, les dimensions même des œuvres, leurs agencements (triptyques, polyptiques) ont des significations symboliques et numérologiques. » Et tandis que les éléments – terre, air et eau – se mêlent sous le pinceau d’Agosti, ses toiles embrasées nous emmènent vers l’abstraction.

Avec cette série intitulée « Epiphanies », Jean-Paul Agosti donne à voir la manifestation de formes, « l’apparition » de ramifications qui évoquent les matrices de la nature, dans une exploration infinie de sa profondeur et de sa complexité.
« Dans ces labyrinthes, nous percevons, par affleurements, des images symboliques : carrés, polygones, cercles… Ces symboles synthétisent le sujet même des œuvres : terre, végétaux, ciel et eau mêlés. Ils manifestent, dans leur combinatoire, l’univers matériel et spirituel, la dynamique et l’énergie vitale des relations qui les unissent », écrit encore Jean-Paul Agosti.
Et du 31 mars au 2 septembre 2012, Jean-Paul Agosti sera l’invité d’honneur du Château d’Auvers-sur-Oise, qui présente son exposition intitulée « Harmonie(s) ».


--
Contact Presse:

sylviabeder - CommunicationCulture
Sylvia Beder
0142180942
www.sylviabeder.com
Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=54839



--

Communiqué envoyé le 05.12.2011 14:32:12 via le site Categorynet.com dans la rubrique Art / Culture

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______