Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Expo Quai Branly / André Versaille Editeur


Catherine HODEIR et Michel PIERRE
L’EXPOSITION COLONIALE DE 1931
André Versaille Editeur

PARUTION : NOVEMBRE 2011, 180 pages, 16,90 €TTC
--------------------------------

En écho à l’exposition du Musée du quai Branly

A l’occasion du 80ème anniversaire de l’Exposition coloniale, le musée du quai Branly accueillera « Exhibitions, l'invention du sauvage » à partir du 29 novembre 2011 et jusqu'en juin 2012.

Vue par 33 millions de visiteurs, l’Exposition coloniale de 1931 sera la dernière manifestation de la bonne conscience européocentriste.

De mai à octobre 1931, à l’est de Paris, s’installe dans le bois de Vincennes, la grande fête de l’imaginaire colonial. Un décor de pagodes, de temples indochinois, de cases africaines, de minarets arabes et de murailles sahéliennes. Un théâtre de figurants piroguant sur le lac Daumesnil, servant dans des cafés maures, dansant pour des publics émoustillés. Une féerie de l’eau et de la lumière, qui découpe, le soir venu, coupoles et tours, en silhouettes magiques. À l’invitation de la France et sous l’égide du Maréchal Liautey, les puissances coloniales (sauf la Grande-Bretagne) présentent, exposent et rivalisent d’exotisme ludique et de scénographie didactique. Des millions de visiteurs se pressent à la rencontre de cette planète rêvée où l’Occident se mire. Ultime représentation à l’heure des premiers craquements annonçant la fin des empires. Mais qui les écoute, une fois franchis les guichets de la Porte Dorée ?

------------
LES AUTEURS :
Enseignante à l'université d'Amiens et maître de conférence à Sciences Politiques (Paris), CATHERINE HODEIR a notamment écrit Stratégies d’Empire : le grand patronat colonial français face à la décolonisation (Belin, 2003) et a contribué à l'ouvrage collectif Le Palais des colonies (RMN, 2002).

Agrégé d'histoire, conseiller culturel à l'Ambassade de France à Alger, directeur de l’Institut français de Florence, directeur général des affaires culturelles de la ville de Bordeaux, MICHEL PIERRE a enseigné à l'Institut d'études politiques de Paris. Ses recherches portent sur l'histoire de la colonisation et sur la vie culturelle dans le monde contemporain.

------------
LES POINTS FORTS :
L’exposition « Exhibitions L'Invention du sauvage » réunira 80 chercheurs du monde entier. Sur une idée de Lilian Thuram, elle mettra en lumière l’histoire de femmes, hommes et enfants, venus des colonies, et montrés en Occident à l’occasion de numéros de cirque, de revues de cabaret, dans des zoos ou à l’intérieur de villages reconstitués dans des expositions universelles et coloniales, des années 1850 aux années 1930, et ce par le biais de peintures, sculptures, affiches, cartes postales, films, photographies, costumes.

CONTACT PRESSE : Caroline Duffaud,
01 75 43 88 56 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.



--
Contact Presse:

André Versaille Editeur
Caroline Duffaud
0175438856
http://www.andreversailleediteur.com/?livreid=816
Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=52185



--

Communiqué envoyé le 29.11.2011 15:58:00 via le site Categorynet.com dans la rubrique Art / Culture

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______