Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

la fontaine au sacrifice


LA FONTAINE AU SACRIFICE
Le groupe Toc décline la parole et les parlers, tantôt drôles, tantôt glauques, tantôt faits de réminiscences, tantôt de désirs, de Paul, 34 ans, encombré par sa mère, tentant de dénouer le nœud de ses névroses.

Le groupe TOC
Accessoires : Nicolas Henault
Costumes : Marie Frédérique Fillion
Jeu : Francesco Italiano, Eno Krojanker, Cédric Lenoir, Sophie Sénécaut, Mélanie Zucconi
Lumières : Raphaël Noël
Mise en scène Anne Thuot
Son : Maxime Bodson
Texte : Marie Henry



Du 7 au 25 février 2006
Petite salle ( 154, Rue Gray)
Du mardi au samedi à 20H
Réservations : 02.640.82.58
Ou www.varia.be
Théâtre Varia 78 rue du Sceptre 1050 Bruxelles

Un grand saut, oui un grand saut en plein dans la vie de Paul, 34 ans, qui vit avec sa mère mais qui voudrait bien commencer à vivre sa vie. Mais comment faire le grand plongeon dans la vie, la vraie, comment couper le cordon, comment naître à nouveau ? Paul convoque quelques souvenirs qui traînent dans son passé et tous ceux qui la parcourent, sa vie, tous ceux qui se baladent entre les quatre murs de sa chambre, de son bureau. Paul parle pour faire le point et sa parole ne se cantonne pas à un registre mais explore les tons de la vie, qui vont du glauque au spirituel, du vécu au fantasmé, du drôle au drame. Paul parviendra-t-il à exister ou tout cela n'est-il qu'une tentative ?


Le groupe Toc est un collectif artistique où chaque membre, du comédien au technicien ( son, éclairage..) prend part à la mise en scène. Le collectif vise au choc des matières : sons, corps, acteurs, texte, décors, accessoires, mise en scène...Sur ces entrechoquements se construit l'architecture du spectacle. Le sens surgit de l'ici et maintenant du plateau, dans la rencontre du jeu et du moment, dans la réaction du spectateur face à ce qui se donne à voir et à entendre. Le groupe Toc investit physiquement et rythmiquement un texte. Le jeu, dénué de psychologie et d'interprétation, se rapproche de celui de la performance, Le groupe Toc vise une création dont le mouvement se construit dans l'instant, la rencontre et l'écoute.
Il affectionne les textes développant une ligne résolument contemporaine, travaillant le motif au fil du fragment, des répétitions, des sonorités, et bâti comme une partition musicale. Il apprécie les fictions, comme celles qu'écrit Marie Henry, puisant dans le quotidien, dans l'anecdotique, en ne visant pas des effets de réel mais touchant plus au décalage, mettant là en évidence la parole de figures en train de se construire, vaille que vaille, une identité.
Empruntant beaucoup au récit, les textes de Marie Henry sont autant à dire qu'à lire. Ses pièces ont été principalement mises en scène par Anne Thuot avec la Compagnie du Dehors et le groupe Toc.
(précédents textes : Les Aveux ou Jean ai rien à taire, « Lucienne Love » à coups de couteau suisse, Moi, Michèle Mercier, 52 ans, morte )


La Fontaine au sacrifice
Accessoires : Nicolas Henault
Costumes : Marie Frédérique Fillion
Jeu : Francesco Italiano, Eno Krojanker, Cédric Lenoir, Sophie Sénécaut, Mélanie Zucconi
Lumières : Raphaël Noël
Mise en scène : Anne Thuot
Son : Maxime Bodson
Texte et dramaturgie : Marie Henry

Le texte a été écrit en résidence à la Chartreuse de Villeneuve d'Avignon

Un chantier de La Fontaine au sacrifice a été présenté au Théâtre de L'l dans le cadre du festival Enfin seul en octobre 2004 et en avril 2005 au Centre Wallonie-Bruxelles à Paris