Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Catherine LAURENT Photographe livre ses métamorphoses à l’Espace Commines...

Catherine LAURENT Photographe
livre ses métamorphoses à l'Espace Commines….


Jeudi 18 novembre 2010 à 19h30, à l'Espace Commines, se tiendra le vernissage réservé à la presse et aux institutionnels de l'exposition « Métamorphose », Catherine Laurent, photographe y présentera 8 œuvres qui feront cheminer le visiteur à travers ses visions de la métamorphose… L'exposition lui offre l'opportunité de retrouver son public et de lui proposer cette sélection qui comporte de nouvelles œuvres issues de la série « Porto-Novo ».

« Depuis quelques années je poursuis ma recherche d'une âme brésilienne à travers les demeures agudas1 de Porto Novo, au Bénin, en Afrique... Retrouver les traces d'une architecture, d'une culture, d'une histoire : c'est avant tout un travail sur la mémoire… » www.catherinelaurent.fr

Une atmosphère onirique et surréaliste

Lorsque l'on voit, les photographies de Catherine Laurent, ce qui saute aux yeux, c'est l'extrême poésie qui se dégage de ces intérieurs afro-brésiliens. Le spectateur se retrouve comme suspendu dans un espace indéfini… Entre les couleurs de l'Afrique, son regard européen, son amour pour ces maisons, il y a comme un parfum de nostalgie et de mystère… On y entendrait presque un air de bossa nova… Tout se combine pour donner à voir et à rêver…

Alerter l'opinion sur l'existence et la disparition des demeures Agudas

Amoureuse de la ville de Porto-Novo au Bénin, elle découvre peu à peu les traces d'une mémoire brésilienne à travers les demeures « agudas » et s'attache à alerter l'opinion sur la menace de leur disparition par un travail délibérément plastique, se rapprochant de la peinture.

Un travail pictural sur plusieurs expositions

Ce sont près d'une dizaine de photographies grand format qui seront présentées sur un papier bambou à l'aspect mat et velouté qui sublime la couleur et la matière et donne à la photographie un aspect pictural. Sur le thème de la Métamorphose, les visiteurs verront combien le temps, l'usage et la nature modifient profondément ces maisons et la perception que l'on peut en. Un travail commencé il y a près d'une décennie et que l'on a pu voir à Paris en 2008 et en 2009.

En guise de conclusion, voilà ce que dit Catherine Laurent elle-même sur les demeures agudas et son travail :

« Au-delà du témoignage, c'est une recherche plastique proche de la peinture, m'attachant de plus en plus à la matière, la couleur...
La mémoire brésilienne est devenue une matière vivante universelle, en constante transformation. L'oubli en sera-t-il l'ultime métamorphose ? »

Informations pratique :

Durée de l'exposition : 19 au 28 novembre 2010 de 11h30 à 19h
Vernissage : le 18 novembre 2010 à 19h30
Y aller : métro Filles du Calvaire - ligne 11 - Bus 96
Entrée : libre

A propos de l'Association Florence : Promouvoir l'art contemporain

L'Association Florence a été créée en souvenir de Florence Rouxel partie prématurément un jour de février 1985. Sensible à toute expression artistique, Florence était particulièrement attentive à la création contemporaine.
Fidèle à sa passion, l'Association Florence s'efforce depuis plus de vingt ans de soutenir des artistes contemporains du monde entier.
Chaque année, elle organise pour une sélection d'artistes une exposition de leurs œuvres les plus récentes (peintures, dessin, sculptures, photos, montage vidéo, installation…)

Mécénat pour l'exposition Métamorphose
1855
Explore Vision
Eric Bur
Nature et Découvertes
Tempo International
VR Services

A propos de l'Espace Commines : un lieu de prestige pour l'organisation d'événements

Ancien entrepôt industriel, construit à la fin du 19e siècle à l'emplacement des jardins du couvent des Filles du Calvaire, l'Espace Commines couvre une superficie d'environ 650 m² répartis sur trois niveaux dont 400 m² sous verrière. 17 rue Commines 75003 Paris - T : 01 42 77 53 26 F : 01 42 77 81 61-

Contacts :

Catherine Laurent Photographe : 06 79 42 18 14 - www.catherinelaurent.fr - courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Relations-presse : Marie-Pierre Medouga-Ndjikessi* :
Tél. : 01 71 52 10 31 - 06 22 78 71 38 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
- *se prononce jikessi


1. Agudas : Les descendants des esclaves brésiliens ont joué un rôle important à leur retour en Afrique, notamment dans la ville de Ouidah. Milton Guran souligne le fait que « ces anciens esclaves se sont servis de la mémoire de l’esclavage et de leur temps de vie au Brésil pour construire une nouvelle identité, l’identité Agudás ! » Pour en savoir plus : milton Guran : http://afiavi.free.fr/e_magazine/spip.php?article773 -


Télécharger le communiqué au format pdf (logopdf Catherine LAURENT Photographe livre ses métamorphoses à l’Espace Commines... - 650 Ko)