Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

"Lyon, cité radieuse" à découvrir aux éditions Libel

DANS LES PAS DE LE CORBUSIER...
Coéditée avec la Maison de l’architecture Rhône-Alpes, c"Lyon, cité radieuse" retrace l’aventure de l’école lyonnaise du Mouvement moderne international et de toute une génération d’architectes portés par le désir de concevoir une ville moderne et idéale. Raconté de l’intérieur par un témoin de cette révolution cet ouvrage propose un nouveau regard sur une période très fructueuse de l’architecture lyonnaise, parfois ignorée, voire méprisée.

LE MOUVEMENT MODERNE INTERNATIONAL
À partir de 1945, le Mouvement moderne international prend son envol en Europe, aux États-Unis sous l’impulsion des exilés du Bauhaus, en Amérique Latine puis aux Indes et au Japon.

L’AVENTURE LYONNAISE
À Lyon comme ailleurs, le Mouvement moderne international naît de la croissance urbaine, de la révolution industrielle, du passage du rural à l’urbain et de la planification centralisée. Dès la Libération, une génération de jeunes architectes émerge. Ils se réclament de l’esprit nouveau de Le Corbusier et de la Charte d’Athènes, considérant ces nouvelles théories plus aptes à répondre aux questions du moment : la Reconstruction et la modernisation de la France. Grâce à eux, Lyon a été la seule cité, hors Paris, où le débat sur la fabrication de la ville a connu une telle intensité.

À LA RECHERCHE DE LA CITÉ IDÉALE
À Bron-Parilly puis à La Duchère, ils inventent de nouvelles manières de concevoir la ville et le logement. De ces expériences naissent l’essentiel des architectes, dont les œuvres constituent l’apport spécifique de l’architecture lyonnaise au Mouvement moderne international : René Gagès, François-Régis Cottin, Franck Grimal, Pierre Tourret, Pierre Genton, Jean Zumbrunnen, Michel Marin. Se référant explicitement à ce mouvement, refusant tout localisme, mais apportant une spécificité liée au génie de ces lieux, leur production architecturale eut, de 1945 à 1968, un impact bien au-delà de ses frontières, de Berlin à Alger.

Illustré par l’un des grands photographes d’architecture français, cet ouvrage propose un
regard nouveau sur les grands ensembles, ces cités idéales d’hier, aujourd’hui condamnées quand elles ne sont pas vouées à la destruction. Formé par cette génération dans le culte de la création, de la modernité et du nécessaire débat d’idées, Jacques Rey réhabilite aujourd’hui cette école, qui, quand elle n’est pas ignorée, est chargée de tous les maux de la banlieue.

Cet ouvrage accompagne l'exposition "Lyon, cité radieuse" présentée par Archipel, centre de culture urbaine (21, place des terreaux - 69001 Lyon) du 17 septembre au 7 novembre 2010.


--
Contact Presse:
LIBEL
Estelle Bourgeon
04 72 16 93 72
www.editions-libel.fr
Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=50467



--

Communiqué envoyé le 21.09.2010 13:39:51 via le site Categorynet.com dans la rubrique Art / Culture

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______