Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

La Salle Wagram, écrin parisien du Trophée des Femmes en Or 2010, le 7 juin 2010

Le Groupe Eurosites, gestionnaire de la Salle Wagram, a le plaisir d’accueillir pour la première fois à Paris le Trophée des Femmes en Or 2010.

Les femmes les plus intelligentes et les plus belles ont rayonné sur la scène de la Salle Wagram : on y a croisé l’influente et mondaine Comtesse de Wagram, la politicienne Clara Zetkin, pionnière du mouvement féministe, la vibrante Maria Callas, émouvante Tosca, la passionnée et supportrice Edith Piaf, l’étincelante Naomi Campbell,… et les femmes nommées pour ce millésime 2010 n’ont rien à leur envier.

Créée en 1865, et suite à l’explosion du Théâtre de l’Empire il y a quelques années, la
Salle Wagram était tombée dans l’oubli et c’est grâce à un exceptionnel travail de
restauration qu’elle a retrouvé tout son cachet d’antan tout en intégrant les nouvelles technologies qui lui permette d’accueillir des événements professionnels jusqu’à 1300 personnes. La salle bénéficie dorénavant d’un accès direct depuis l’avenue de Wagram, à la lumière du jour, via un jardin paysagé nouvellement aménagé.

Cette salle mythique parisienne a accueilli les plus grands événements qu’ils soient :

sportifs : le salon du Cycle dès 1894, les combats de boxe française puis anglaise du début du siècle à ceux des premiers pas sur un ring de Marcel Cerdan dans les années 30-40, des combats de catch où un jeune sportif - Lino Ventura - fît ses premières armes en 1945.

mondains : des bals d’apparat où se pressent banquiers et aristocrates aux bals publics où le Tout-Paris se presse, sans oublier les bals de Grandes Ecoles.

politiques : elle accueille tous les débats parlementaires houleux comme lors du Congrès socialiste international de Paris en 1900 puis tout au long du XXème siècle.

philosophiques : léguée à l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres en 1899, la salle Wagram se transforme en « Café Philo » dans les années 30…

artistiques : théâtre, cirque, musique résonnent dès les années 50 dans cet espace à l’acoustique hors du commun. En 1958, dernier concert de jazz de Sidney Bechet. Duke Ellington y enregistre un de ses vinyles. Maria Callas suit ses traces en interprétant Tosca et Carmen. Les plus grands noms de la musique classique et du jazz défilent : Bud Powell, Bernstein, Karajan et le Philarmonique de Berlin, Rostropovitch,… Le cinéma est attiré par cette salle rouge et or : Lelouch (Un homme et une femme), Bertolucci (Un dernier tango à Paris), Blier (Une tenue de soirée), Annaud (L’Amant) ou Planchon (Lautrec). Enfin, la mode y voit glamour, luxe et volupté lors des défilés haute couture de Laroche, Ungaro, Mugler ou Gaultier.


--
Contact Presse:

Eurosites Le Groupe
Nathalie Leduc

http://www.eurosites.fr/fr/index.php
Profil du diffuseur : http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=56035




--

Communiqué envoyé le 23.07.2010 16:48:50 via le site Categorynet.com dans la rubrique Art / Culture

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/


______