Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Réconcilier les besoins en eau pour l'agriculture et les ecosystems

Communiqué de presse de la FAO
....................................................................................................................
COMMUNIQUE DE PRESSE  05/10

Contacts:
Erwin Northoff
Relations médias, FAO
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  
(+39) 06 570 53105
Ton van der Molen
(pour accréditation des médias)
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.        
(+31) 7037 84791
(+31) 620013688 (portable)
Cindy Heijdra
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.   
(+31) 703785107
(+31) 620013684 (portable)
Réconcilier les besoins en eau pour l'agriculture et les ecosystems
Conférence internationale sur l'eau FAO-Pays-Bas à La Haye
Rome/La Haye, 26 janvier 2005 -- L'agriculture et les écosystèmes naturels sont de plus en plus en concurrence face à des ressources en eau souvent rares.
Réconcilier les besoins en eau de ces deux secteurs est essentiel pour garantir la production alimentaire et la sauvegarde des ressources naturelles.
Une conférence internationale aux Pays-Bas discutera des actions à mettre en oeuvre pour relever ce défi.
Cette réunion, conjointement organisée par la FAO et le gouvernement des Pays-Bas, se tiendra à La Haye du 31 janvier au 4 février 2005.
Sa majesté, le Prince Willem Alexander des Pays-Bas, le Directeur général de la FAO, M. Jacques Diouf, et le ministre d'Etat éthiopien à l'agriculture et au développement rural, M. Tekalign Mamo, prendront notamment la parole.
La conférence présentera une plateforme de haut niveau avec quelque 500 participants venus du monde entier et inclura une consultation au niveau ministériel.
L'objectif de cette réunion internationale est d'aider les communautés locales au sein de divers agro-écosystèmes à développer des solutions pratiques pour une gestion durable de l'eau, assurant la sécurité alimentaire et les fonctions des écosystèmes.
Ecosystèmes menacés
L'agriculture et les écosystèmes comme les forêts, les zones sèches et les zones humides sont de loin les plus gros consommateurs d'eau douce, indique la FAO.
Leurs utilisations respectives en eau sont inextricablement liées, mais la concurrence entre eux s'est intensifiée avec la croissance démographique, l'extension de l'agriculture et la pression croissante pour transférer l'eau des zones rurales vers les zones urbaines. En conséquence, les écosystèmes subissent de sévères menaces.
La production alimentaire mondiale devra augmenter de 60 pour cent d'ici 2030 pour nourrir environ 8,1 milliards de personnes et répondre aux changements des habitudes alimentaires. Sur la même période, on s'attend à une hausse d'environ 14 pour cent des prélèvements en eau pour l'agriculture.
Le défi de ces trois prochaines décennies sera de produire plus de nourriture en utilisant moins d'eau et, dans le même temps, il faudra sauvegarder les écosystèmes naturels, selon la FAO. Cela nécessite l'optimisation de la production agricole tout en sauvegardant et en renforçant les nombreux services fournis par les écosystèmes.
Jusqu'ici, l'importance critique d'une gestion adéquate de l'eau pour l'alimentation et les écosystèmes n'a pas été suffisamment abordée dans le dialogue international sur la gestion de l'eau et le développement rural, précise la FAO.
Le principal but de cette Conférence 2005 sur l'eau pour l'alimentation et les écosystèmes est d'examiner les cas observés de bonnes pratiques de gestion intégrée des ressources en eau et de développer de nouvelles idées sur la manière de réconcilier les besoins en eau pour l'agriculture et les écosystèmes.
La conférence contribuera directement à la mise en oeuvre des politiques et programmes internationaux liés à l'eau, adoptés à la fois par le Sommet mondial sur le développement durable, la FAO, la Convention sur la biodiversité, le Forum mondial de l'eau, la Convention Ramsar sur les zones humides et autres réunions internationales.
....................................................................................................................
Contacts:
Erwin Northoff
Relations médias, FAO
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  
(+39) 06 570 53105
Ton van der Molen
(pour accréditation des médias)
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.        
(+31) 7037 84791
(+31) 620013688 (portable)
Cindy Heijdra
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.   
(+31) 703785107
(+31) 620013684 (portable)
Réconcilier les besoins en eau pour l'agriculture et les ecosystems
Conférence internationale sur l'eau FAO-Pays-Bas à La Haye
Rome/La Haye, 26 janvier 2005 -- L'agriculture et les écosystèmes naturels sont de plus en plus en concurrence face à des ressources en eau souvent rares.
Réconcilier les besoins en eau de ces deux secteurs est essentiel pour garantir la production alimentaire et la sauvegarde des ressources naturelles.
Une conférence internationale aux Pays-Bas discutera des actions à mettre en oeuvre pour relever ce défi.
Cette réunion, conjointement organisée par la FAO et le gouvernement des Pays-Bas, se tiendra à La Haye du 31 janvier au 4 février 2005.
Sa majesté, le Prince Willem Alexander des Pays-Bas, le Directeur général de la FAO, M. Jacques Diouf, et le ministre d'Etat éthiopien à l'agriculture et au développement rural, M. Tekalign Mamo, prendront notamment la parole.
La conférence présentera une plateforme de haut niveau avec quelque 500 participants venus du monde entier et inclura une consultation au niveau ministériel.
L'objectif de cette réunion internationale est d'aider les communautés locales au sein de divers agro-écosystèmes à développer des solutions pratiques pour une gestion durable de l'eau, assurant la sécurité alimentaire et les fonctions des écosystèmes.
Ecosystèmes menacés
L'agriculture et les écosystèmes comme les forêts, les zones sèches et les zones humides sont de loin les plus gros consommateurs d'eau douce, indique la FAO.
Leurs utilisations respectives en eau sont inextricablement liées, mais la concurrence entre eux s'est intensifiée avec la croissance démographique, l'extension de l'agriculture et la pression croissante pour transférer l'eau des zones rurales vers les zones urbaines. En conséquence, les écosystèmes subissent de sévères menaces.
La production alimentaire mondiale devra augmenter de 60 pour cent d'ici 2030 pour nourrir environ 8,1 milliards de personnes et répondre aux changements des habitudes alimentaires. Sur la même période, on s'attend à une hausse d'environ 14 pour cent des prélèvements en eau pour l'agriculture.
Le défi de ces trois prochaines décennies sera de produire plus de nourriture en utilisant moins d'eau et, dans le même temps, il faudra sauvegarder les écosystèmes naturels, selon la FAO. Cela nécessite l'optimisation de la production agricole tout en sauvegardant et en renforçant les nombreux services fournis par les écosystèmes.
Jusqu'ici, l'importance critique d'une gestion adéquate de l'eau pour l'alimentation et les écosystèmes n'a pas été suffisamment abordée dans le dialogue international sur la gestion de l'eau et le développement rural, précise la FAO.
Le principal but de cette Conférence 2005 sur l'eau pour l'alimentation et les écosystèmes est d'examiner les cas observés de bonnes pratiques de gestion intégrée des ressources en eau et de développer de nouvelles idées sur la manière de réconcilier les besoins en eau pour l'agriculture et les écosystèmes.
La conférence contribuera directement à la mise en oeuvre des politiques et programmes internationaux liés à l'eau, adoptés à la fois par le Sommet mondial sur le développement durable, la FAO, la Convention sur la biodiversité, le Forum mondial de l'eau, la Convention Ramsar sur les zones humides et autres réunions internationales.
....................................................................................................................
....................................................................................................................
Pour interviews radio:  Liliane Kambirigi, Chargée d'information (Radio), (+39) 06 570 53223
Journalistes TV:  Pina Del Lama, Chargée d'information (TV), tel. (+39) 570 56515/52518
Editeurs:  La phototèque de la FAO offre des photos de résolution supérieure sans aucun coût: http://www.fao.org/newsroom/fr/photo/index.html
Nouvelles FAO sur l'Internet:  http://www.fao.org/newsroom/fr/
Bureau Relations avec les médias:  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Ce communiqué de presse a été publié par le Bureau Relations avec les médias FAO (FAO, www.fao.org). Pour vous désabonner de ce service des nouvelles, veuillez envoyer un courriel au Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. avec uniquement le message suivant "unsubscribe Media-G-French-L"
COMMUNIQUE DE PRESSE  05/10

Contacts:
Erwin Northoff
Relations médias, FAO
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  
(+39) 06 570 53105
Ton van der Molen
(pour accréditation des médias)
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.        
(+31) 7037 84791
(+31) 620013688 (portable)
Cindy Heijdra
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.   
(+31) 703785107
(+31) 620013684 (portable)
Réconcilier les besoins en eau pour l'agriculture et les ecosystems
Conférence internationale sur l'eau FAO-Pays-Bas à La Haye
Rome/La Haye, 26 janvier 2005 -- L'agriculture et les écosystèmes naturels sont de plus en plus en concurrence face à des ressources en eau souvent rares.
Réconcilier les besoins en eau de ces deux secteurs est essentiel pour garantir la production alimentaire et la sauvegarde des ressources naturelles.
Une conférence internationale aux Pays-Bas discutera des actions à mettre en oeuvre pour relever ce défi.
Cette réunion, conjointement organisée par la FAO et le gouvernement des Pays-Bas, se tiendra à La Haye du 31 janvier au 4 février 2005.
Sa majesté, le Prince Willem Alexander des Pays-Bas, le Directeur général de la FAO, M. Jacques Diouf, et le ministre d'Etat éthiopien à l'agriculture et au développement rural, M. Tekalign Mamo, prendront notamment la parole.
La conférence présentera une plateforme de haut niveau avec quelque 500 participants venus du monde entier et inclura une consultation au niveau ministériel.
L'objectif de cette réunion internationale est d'aider les communautés locales au sein de divers agro-écosystèmes à développer des solutions pratiques pour une gestion durable de l'eau, assurant la sécurité alimentaire et les fonctions des écosystèmes.
Ecosystèmes menacés
L'agriculture et les écosystèmes comme les forêts, les zones sèches et les zones humides sont de loin les plus gros consommateurs d'eau douce, indique la FAO.
Leurs utilisations respectives en eau sont inextricablement liées, mais la concurrence entre eux s'est intensifiée avec la croissance démographique, l'extension de l'agriculture et la pression croissante pour transférer l'eau des zones rurales vers les zones urbaines. En conséquence, les écosystèmes subissent de sévères menaces.
La production alimentaire mondiale devra augmenter de 60 pour cent d'ici 2030 pour nourrir environ 8,1 milliards de personnes et répondre aux changements des habitudes alimentaires. Sur la même période, on s'attend à une hausse d'environ 14 pour cent des prélèvements en eau pour l'agriculture.
Le défi de ces trois prochaines décennies sera de produire plus de nourriture en utilisant moins d'eau et, dans le même temps, il faudra sauvegarder les écosystèmes naturels, selon la FAO. Cela nécessite l'optimisation de la production agricole tout en sauvegardant et en renforçant les nombreux services fournis par les écosystèmes.
Jusqu'ici, l'importance critique d'une gestion adéquate de l'eau pour l'alimentation et les écosystèmes n'a pas été suffisamment abordée dans le dialogue international sur la gestion de l'eau et le développement rural, précise la FAO.
Le principal but de cette Conférence 2005 sur l'eau pour l'alimentation et les écosystèmes est d'examiner les cas observés de bonnes pratiques de gestion intégrée des ressources en eau et de développer de nouvelles idées sur la manière de réconcilier les besoins en eau pour l'agriculture et les écosystèmes.
La conférence contribuera directement à la mise en oeuvre des politiques et programmes internationaux liés à l'eau, adoptés à la fois par le Sommet mondial sur le développement durable, la FAO, la Convention sur la biodiversité, le Forum mondial de l'eau, la Convention Ramsar sur les zones humides et autres réunions internationales.
....................................................................................................................
Contacts:
Erwin Northoff
Relations médias, FAO
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  
(+39) 06 570 53105
Ton van der Molen
(pour accréditation des médias)
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.        
(+31) 7037 84791
(+31) 620013688 (portable)
Cindy Heijdra
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.   
(+31) 703785107
(+31) 620013684 (portable)
Réconcilier les besoins en eau pour l'agriculture et les ecosystems
Conférence internationale sur l'eau FAO-Pays-Bas à La Haye
Rome/La Haye, 26 janvier 2005 -- L'agriculture et les écosystèmes naturels sont de plus en plus en concurrence face à des ressources en eau souvent rares.
Réconcilier les besoins en eau de ces deux secteurs est essentiel pour garantir la production alimentaire et la sauvegarde des ressources naturelles.
Une conférence internationale aux Pays-Bas discutera des actions à mettre en oeuvre pour relever ce défi.
Cette réunion, conjointement organisée par la FAO et le gouvernement des Pays-Bas, se tiendra à La Haye du 31 janvier au 4 février 2005.
Sa majesté, le Prince Willem Alexander des Pays-Bas, le Directeur général de la FAO, M. Jacques Diouf, et le ministre d'Etat éthiopien à l'agriculture et au développement rural, M. Tekalign Mamo, prendront notamment la parole.
La conférence présentera une plateforme de haut niveau avec quelque 500 participants venus du monde entier et inclura une consultation au niveau ministériel.
L'objectif de cette réunion internationale est d'aider les communautés locales au sein de divers agro-écosystèmes à développer des solutions pratiques pour une gestion durable de l'eau, assurant la sécurité alimentaire et les fonctions des écosystèmes.
Ecosystèmes menacés
L'agriculture et les écosystèmes comme les forêts, les zones sèches et les zones humides sont de loin les plus gros consommateurs d'eau douce, indique la FAO.
Leurs utilisations respectives en eau sont inextricablement liées, mais la concurrence entre eux s'est intensifiée avec la croissance démographique, l'extension de l'agriculture et la pression croissante pour transférer l'eau des zones rurales vers les zones urbaines. En conséquence, les écosystèmes subissent de sévères menaces.
La production alimentaire mondiale devra augmenter de 60 pour cent d'ici 2030 pour nourrir environ 8,1 milliards de personnes et répondre aux changements des habitudes alimentaires. Sur la même période, on s'attend à une hausse d'environ 14 pour cent des prélèvements en eau pour l'agriculture.
Le défi de ces trois prochaines décennies sera de produire plus de nourriture en utilisant moins d'eau et, dans le même temps, il faudra sauvegarder les écosystèmes naturels, selon la FAO. Cela nécessite l'optimisation de la production agricole tout en sauvegardant et en renforçant les nombreux services fournis par les écosystèmes.
Jusqu'ici, l'importance critique d'une gestion adéquate de l'eau pour l'alimentation et les écosystèmes n'a pas été suffisamment abordée dans le dialogue international sur la gestion de l'eau et le développement rural, précise la FAO.
Le principal but de cette Conférence 2005 sur l'eau pour l'alimentation et les écosystèmes est d'examiner les cas observés de bonnes pratiques de gestion intégrée des ressources en eau et de développer de nouvelles idées sur la manière de réconcilier les besoins en eau pour l'agriculture et les écosystèmes.
La conférence contribuera directement à la mise en oeuvre des politiques et programmes internationaux liés à l'eau, adoptés à la fois par le Sommet mondial sur le développement durable, la FAO, la Convention sur la biodiversité, le Forum mondial de l'eau, la Convention Ramsar sur les zones humides et autres réunions internationales.
....................................................................................................................
....................................................................................................................
Pour interviews radio:  Liliane Kambirigi, Chargée d'information (Radio), (+39) 06 570 53223
Journalistes TV:  Pina Del Lama, Chargée d'information (TV), tel. (+39) 570 56515/52518
Editeurs:  La phototèque de la FAO offre des photos de résolution supérieure sans aucun coût: http://www.fao.org/newsroom/fr/photo/index.html
Nouvelles FAO sur l'Internet:  http://www.fao.org/newsroom/fr/
Bureau Relations avec les médias:  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Ce communiqué de presse a été publié par le Bureau Relations avec les médias FAO (FAO, www.fao.org). Pour vous désabonner de ce service des nouvelles, veuillez envoyer un courriel au Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. avec uniquement le message suivant "unsubscribe Media-G-French-L"