Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Les « agro » sont devenus des « pro » de la communication

La 3ème édition de l’Observatoire confirme la réelle évolution des métiers de communicants en agriculture, avec un profil désormais proche de celui du Baromètre UDA-CSA, sur la communication d’entreprise (édit 2007).
La tendance - Le profil du communicant agricole « bouge » : plus jeune, plus formé et diplômé, plus spécialiste de la communication, avec des missions toujours plus diversifiées et complexes.
⇒ Le communicant en agriculture a 40 ans en moyenne (il a rajeuni de 4 ans ! versus 2005)
⇒ Le communicant en agriculture est titulaire dans 94% des cas d’une formation supérieure (+6% vs 2005) : il fait mieux que les communicants des autres secteurs…
Dans 41% des cas, il dispose d’une formation communication (+4% par rapport à 2005), diplômante dans 3 cas sur 4.
Cette « professionnalisation » le place même à un niveau supérieur de celui de son collègue UDA, qui a une formation « communication » dans 22% des cas, contre 28% ici.

Des budgets en progression
Le budget moyen géré s’élève en moyenne à 407 K € HT / an, en légère progression par rapport à 2006, surtout du fait de l’évolution des petits budgets. La médiane se situait en 2005 à 47 K € ; elle est désormais à 97 K € !

Une échelle d’interventions multiples
Les actions menées visent de plus en plus l’international tout en s’amplifiant dans l’environnement local. Ainsi la communication internationale concerne aujourd’hui 30% des structures qui y consacrent 27% de leur budget (25% en 2005), ce qui représente 8% du budget total (contre 6 % en 2005).
La communication de proximité cumule désormais 52% du budget total (contre 40% en 2005).

Le mode opératoire
L’enquête a été menée sur la base d’un fichier global de 2000 communicants représentant toutes les fonctions et toutes les structures du secteur. Dans ce fichier, un tirage aléatoire de 200 personnes a été réalisé et a servi de base à la constitution de l'échantillon.

Les questionnaires, d'une durée approximative de 20 minutes, ont été conduits téléphoniquement au cours de l'automne 2007 par le réseau d'enquêteurs du groupe Triangle. Le traitement statistique, l'analyse et la présentation des résultats ont été assurés en décembre 2007 par l'équipe études quantitatives du Groupe Triangle.




•••



Le SYRPA rassemble plus de 300 professionnels de la communication. Créé en 1898 - il regroupait alors les rédacteurs de la presse agricole - le SYRPA concerne aujourd’hui les communicants des entreprises, des organisations professionnelles, des agences de communication ou de régies publicitaires.

La grande diversité des communicants du secteur agricole – ils sont plus de 2 000 - a incité le SYRPA à créer, en 2002, un observatoire, afin d’analyser, grâce à une enquête biennale, les évolutions du « métier » et sa spécificité.

Le SYRPA organise 3 événements :

- L’Observatoire des métiers de la communication en Agriculture.
- Le Festival AgriCinéma prime, tous les 2 ans, des réalisations audiovisuelles dans les domaines de l’agriculture, de l’alimentation, de l’environnement et de la ruralité.
- Les Victoires des Agriculteurs récompensent les innovations ou les initiatives qui améliorent les performances des agriculteurs.