Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Médoc et Haut Médoc : les premières AOC à se lancer dans l’agrément par marque commerciale !

Les appellations Médoc et Haut-Médoc, sous l'impulsion de leurs viticulteurs et du dynamisme de leur Syndicat, décident de réagir face à la crise. Leur bataille ? La qualité pour le consommateur ! C'est avec cette volonté que ces grands vignobles se démarquent et sont les premiers à mettre en place un agrément par marque de châteaux.

Une évolution nécessaire de l'agrément INAO
Dans le cadre de l'agrément, il est d'usage d'effectuer les dégustations à partir d'un échantillon moyen représentatif de l'ensemble de la production pour un millésime donné, c'est-à-dire sur des vins qui ne sont ni assemblés, ni élevés.
L'INAO travaille actuellement sur une réforme totale de l'agrément dans le cadre de sa nouvelle politique de revalorisation des AOC. Ce projet à l'échelle nationale, deviendra effectif au plus tard en 2008 ; il conduira dans un premier temps à passer d'un système d'agrément annuel des vins à un système d'agrément par exploitation avec des contrôles aléatoires au moment de la mise en bouteille.
Face à ces évolutions nécessaires et inéluctables, les AOC Médoc et Haut-Médoc ont décidé de prendre les devants. Depuis le millésime 2004, les prélèvements d'échantillons de Médoc et Haut-Médoc présentés aux dégustations d'agrément sont effectués une fois les assemblages réalisés, à partir de contenants prélevés individuellement ou par lot de barriques.

Le Médoc, toujours précurseur en matière de réforme
Les viticulteurs du Médoc ont toujours fait de la qualité de leurs vins leur cheval de bataille et n'ont pas hésité à engager très tôt des actions de réforme. Ainsi, le Syndicat viticole du Médoc fut le premier à mettre en place le suivi des conditions de production en 1999 ou encore la formation et la sélection des dégustateurs mais aussi à démontrer une volonté de préservation et de valorisation du vignoble.
Le Syndicat construit jour après jour une véritable politique de différentiation autour de trois axes forts :
Ø Le respect du consommateur illustré par la réforme de l'agrément et le contrôle qualité tout au long de la vie du produit
Ø Le respect de l'environnement : charte terroir et environnement (en 2001, seuls 4 Syndicats viticoles étaient signataires)
Ø Le respect du patrimoine viticole : contrôle de la bonne tenue du vignoble, préservation des aires AOC...

La mise en place dans le Médoc d'un agrément par marque commerciale
Depuis un an, le Syndicat du Médoc délivre des certificats de contrôle qualité à la mise en bouteille par nom de marque à partir d'échantillons prélevés sur la chaîne d'embouteillage, préparant ainsi doucement ses viticulteurs à la réforme INAO de 2008.
Cette démarche de certification sur le produit fini offre une garantie de qualité et de traçabilité aux acheteurs et aux consommateurs sur le vin commercialisé.
Basé sur le volontariat, les viticulteurs qui souhaitent obtenir cet agrément sur une marque ou un château, dans les appellations Médoc et Haut-Médoc, se soumettent à un contrôle : un échantillon est prélevé de manière aléatoire durant la période de mise en bouteille. Il est soumis à un comité de dégustation composé de 5 membres (viticulteurs, œnologue, négociant, amateur éclairé) et doit s'accompagner d'un bulletin d'analyses.
Le certificat est attribué à la marque ou au château par décision collégiale aux échantillons qui obtiennent au minimum 4 avis favorables sur 5.
Déjà une centaine de certificats a été délivrée sur un an. Cette démarche initiée par le Syndicat du Médoc s'inscrit également dans celle de la Fédération des Grands Vins de Bordeaux qui souhaite généraliser une démarche qualité sur le millésime 2006 et mettre en place un agrément spécifique par nom de château.

Une belle initiative qui permet au vignoble médocain, de renommée mondiale, d'affirmer une fois encore sa différence et son caractère !

Contact presse :
Corinne HENNEQUIN / Eve GUEYDON
21 place de Grandjean - 33440 Ambarès
Tél : 05 57 77 59 60 - Fax : 05 57 77 59 61
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.