Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

L’Agriculture en France : les dessous d’un business Radins.com mène l’enquête

L’Agriculture en France :
les dessous d’un business
Radins.com mène l’enquête

Paris le 21 février 2013. Le Salon International de l’Agriculture ouvre ses portes ce samedi au Parc des Expositions de Versailles, et fêtera ses 50 ans ! Un évènement incontournable qui met en avant pendant deux semaines les agriculteurs de France et de Navarre. Avec l’engouement que suscite une émission telle que « L’Amour est dans le Pré », l’affection des Français pour les paysans semble de plus en plus vivace. Le site Radins.com a voulu aller plus loin, et comprendre les rouages financiers d’une profession si importante et pourtant si méconnue. En interrogeant les internautes, il a également voulu prouver l’intérêt que les Français portent à ce qui se trouve dans leurs assiettes !

On nous prend pour des jambons ?

Si le côté « in » de l’Agriculture séduit, il n’en reste pas moins un business lucratif. Oui, mais pour qui ? Valérie Dewerte, rédactrice en chef du site Radins.com, explique les intermédiaires entre le producteur et le consommateur, «du producteur au consommateur, l’on compte généralement deux intermédiaires : l’industriel et le distributeur. Malgré toutes les crises qui secouent le monde agricole, les agriculteurs persévèrent et assument la production nécessaire pour nourrir la population. Et pourtant les agriculteurs sont toujours les perdants dans ce circuit de la consommation. Les distributeurs sont les plus heureux : peu importe la situation ».

Pour rassurer les consommateurs, de nombreux « labels » ont vu le jour. Prenons par exemple, « C’du coin » de Leclerc, qui regroupe plus d'une trentaine de producteurs locaux. Le kilo de tomates « C'du Coin » est à environ 2,89 € alors que celles importées du Maroc ou d'Espagne reviennent à 2,29 €/kg, soit 26% de moins. Contrairement à ce qu'on aurait pu imaginer, ce circuit commercial raccourci, qui supprime les marges intermédiaires entre acheteurs et vendeurs, ne garantit pas forcément la baisse des prix… Mais en contrepartie vous avez l’assurance de consommer un produit de bien meilleure qualité, avec plus de goût et moins polluant pour l’environnement !

Les consommateurs rentrent dans l’arène !

Si les consommateurs étaient jusqu’à présent mis de côté, ils font de plus en plus entendre leur voix. Radins.com a lancé un sondage sur son forum et les retours en seulement trois jours sont impressionnants : plus de 9000 réponses ! À la question « Etes-vous pour ou contre la réutilisation des farines animales dans l’élevage ? » : 96% des internautes se disent contre. Preuve indéniable que le client à son mot à dire !



Du drive fermier à l’agritourisme !

On connait déjà le « panier fermier », proposé par de nombreux sites Internet (ou restaurateurs et agriculteurs eux-mêmes), qui consiste à commander puis se faire livrer un panier varié d’aliments de saisons. Pour séduire une clientèle toujours plus exigeante, le département de la Gironde innove et lance le drive fermier ! Les produits sont proposés sur un site Internet, le client fait son choix, puis vient récupérer son panier quelques jours après… une initiative qui fera bientôt des émules dans le reste de la France ! L’essor du e-commerce pour l’agriculture est très avantageux en termes de rentabilité, de développement durable, de qualité et de sécurité alimentaire. Ce nouveau business est à la fois bénéfique pour les consommateurs et les agriculteurs !

Quant à l’Agritourisme il permet de pérenniser les revenus des agriculteurs tout en s'adressant aux citadins en manque de nature. Aujourd'hui, cela représente 36% des recettes globales du tourisme français ! Pour être labellisés «Bienvenue à la Ferme» (réseau officiel de fermes-auberges), les agriculteurs sont tenus de respecter 5 engagements : la qualité des produits, le respect du patrimoine, l'accueil, le cadre et la passion du métier.

A propos de Radins.com

Fondé en 2001, Radins.com est un site regroupant bons plans, astuces, bons de réduction, offres promotionnelles et de remboursement. C’est le premier portail qui permet de vivre mieux en dépensant moins !
En 2008, le site rejoint le groupe Oxygem. Cédric Tumminello est le dirigeant de Radins.com.

Chiffres clés :

• Effectif : 9 personnes.
• CA Radins.com 2011 : 400 K€
• Nombre de visiteurs uniques par mois : 2 millions.
• Nombre d’abonnés newsletter : 1,7 million.


« L’info qui rapporte»

Site web : www.radins.com



--
Contact Presse:

Escal Consulting
Jéhanne Guilloury
01 44 94 95 70

Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=76374



--

Communiqué envoyé le 21.02.2013 17:03:50 via le site Categorynet.com dans la rubrique Consommation / Shopping

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______