Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Crus bourgeois des 1ères côtes de Blaye

Dégustation annuelle des crus bourgeois millésime 2004 des premières côtes de blaye
jeudi 23 mars 2006 à Bordeaux

La dégustation de la récolte 2004 des Crus Bourgeois des Premières Côtes de Blaye s'est déroulée jeudi 23 mars 2006 à Bordeaux.

Après avoir reçu l'agrément de l'appellation Premières Côtes de Blaye, onze des douze vins rouges prétendant à la mention complémentaire Cru Bourgeois ont été soumis à la dégustation.

Le comité de dégustation du millésime 2004 était composé de seize professionnels et amateurs : deux sommeliers, cinq œnologues, une journaliste, quatre courtiers, un négociant, deux membres de clubs de dégustation et un viticulteur. La dégustation s'est déroulée à l'aveugle, chaque bouteille portant un numéro. Les dégustateurs ont rédigé une fiche de dégustation par vin sur trois critères : œil, odorat et bouche et ils ont attribué une note sur 10.

La dégustation du millésime 2004 a été homogène, la moyenne des notes se situe entre 6 et 8 sur 10. Les «crus bourgeois » millésime 2004 sont donc au nombre de 11.
Trois des crus bourgeois de la récolte 2004 ont été distingués : Par ordre

Château Pérenne à Saint Genès de Blaye  : Vignobles Bernard Magrez
Tél. : 05 57 42 18 25 châCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Château La Cassagne Boutet à Cars : Denis Vergez
Tél. : 05 57 42 80 84 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Château Ségonzac à St Genès de Blaye : Thomas Herter
Tél. 05 57 42 18 16 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

des viticulteurs passionnés
Créé en 1990 par des viticulteurs passionnés, le Syndicat des Crus Bourgeois des Premières Côtes de Blaye a souhaité faire revivre la mention « cru bourgeois » dans l'appellation comme cela existait depuis 1868 dans tout le bordelais, attesté par les éditions du « Bordeaux et ses Vins » de Cocks et Féret.

Tombée en désuétude dans les années 50, la mention « cru bourgeois » est sortie de l'oubli en 1990 grâce à quelques vignerons du Blayais désireux de ne pas laisser périr ce patrimoine. Aujourd'hui, le Syndicat des Crus Bourgeois des Premières Côtes de Blaye regroupe douze adhérents qui s'engagent à respecter une charte : un terroir d'une surface minimale de 5 hectares ; une vinification traditionnelle en cave ; un élevage en barriques de chêne ; une dégustation annuelle avant la mise en bouteille, complémentaire de la dégustation d'agrément de l'AOC Premières Côtes de Blaye, par un comité de dégustation composé de professionnels et d'amateurs ; une mise en bouteille exclusivement au château en bouteille traditionnelle ; une mise en marché des vins après 18 mois de grands soins ; des structures d'accueil au château.