Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Un nouveau pas dans la mise au point de solutions contre la cercosporiose noire

banane de Guadeloupe et de Martinique

CIRAD Embrapa IT2
 

Un nouveau pas dans la mise au point de solutions contre la cercosporiose noire


Les producteurs de banane de Guadeloupe et de Martinique, le CIRAD et l’IT2 s’allient à l’Embrapa, premier institut mondial de recherche agronomique.


Le vendredi 9 novembre 2012 a été signé à Brasilia un accord de coopération entre L’Embrapa, (Entreprise brésilienne de recherche agropastorale), le Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement), l’UGPBAN (Union des Producteurs de banane de Guadeloupe et de Martinique) et l’IT2 (Institut Technique Tropical), permettant d’intensifier la lutte contre la cercosporiose noire du bananier.

Depuis de nombreuses années, le Cirad et l’Embrapa conduisent des projets de coopération scientifique et technique dans le domaine de l’agriculture et des ressources naturelles visant en particulier à accroître les connaissances dans le cadre du développement durable de l’agriculture.

Cet accord qui implique directement la filière de production de bananes de Guadeloupe et de Martinique et l’Institut Technique Tropical IT2, représente une étape supplémentaire dans le cadre de la coopération franco-brésilienne et met un accent particulier sur l’agriculture en milieu tropical.

Il s’agit dans l’immédiat d’améliorer les méthodes de lutte actuellement disponibles pour contrôler la cercosporiose noire.

L’Embrapa, le Cirad, l’UGPBAN et l’IT2 ont ainsi pris la décision :

  1. D’échanger dès à présent et de partager les informations dont ils disposent
  2. D’organiser sans délai des visites conjointes de chercheurs et de techniciens sur les dispositifs de recherche mis en place au Brésil et aux Antilles,
  3. D’élaborer des projets de recherche partagés sur les méthodes de lutte intégrée actuellement disponibles pour contrôler la cercosporiose noire (lutte chimique raisonnée, application localisée de fongicides, méthodes de luttes culturales, évaluation du comportement agronomique et de la résistance à la cercosporiose noire de variétés et hybrides de bananiers).

Au-delà de la problématique liée à la lutte contre la cercosporiose noire de la banane, cet accord met l’accent sur la coopération entre la France et le Brésil pour toutes les filières de productions agricoles tropicales de nos deux régions de Guadeloupe et de Martinique.

Les signataires de cet accord sont :
Mauricio Antonio LOPEZ, Président Directeur Général de l’EMBRAPA
Gérard MATHERON, Président Directeur Général du CIRAD,
Eric de LUCY, Président de L’UGPBAN,
Tino DAMBAS, Président de L’IT2

En présence de Louis-Daniel BERTOME, Président de la Chambre d’Agriculture de la Martinique, de Jean-Paul REBAUD, conseiller de coopération et d’action scientifique à l’Ambassade de France au Brésil et de Mylène TESTUT-NEVES, conseiller agricole à l’Ambassade de France au Brésil.

L’EMBRAPA (Empresa Brasiliera de Pesquisa Agropecuaria) est l’organisme fédéral de recherche brésilien spécialisé en agriculture. Il compte 2400 chercheurs, plus de 10 000 agents et à ce titre est le principal institut de recherche agronomique dans le monde.

Le CIRAD est fort de 1800 agents, dont 800 chercheurs. Aux Antilles Guyane, le CIRAD dispose d’une équipe permanente de 250 personnes dont plus de 50 chercheurs. En partenariat avec les pays du Sud, le Cirad produit et transmet de nouvelles connaissances, pour accompagner leur développement agricole et contribuer au débat sur les grands enjeux mondiaux de l’agronomie.

L’UGPBAN créée en 2003, fédère et commercialise 100 % de la production de bananes de Guadeloupe et de Martinique. L’UGPBAN regroupe 750 planteurs adhérents de BANAMART en Martinique et de LPG en Guadeloupe, qui produisent avec le concours de 6000 salariés permanents, 270 000 tonnes de bananes. Avec 8000 ha en production la banane représente 63 % de l’emploi salarié agricole permanent en Martinique et 36 % en Guadeloupe.

L’IT2 (Institut Technique Tropical), initialement créé en 2008 sous la forme de l’Institut technique de la banane ou ITBAN, fédère depuis 2009 l’ensemble des organisations de producteurs de fruits et légumes de la Guadeloupe et de la Martinique. Interface entre la recherche et la production, sa mission est de promouvoir et de coordonner les actions de recherche et d’expérimentation dans les domaines définis par les professionnels et considérés comme prioritaires.

Contact presse :
Nathalie LOUIS-MONGE
06 90 73 27 98
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.