Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Renforcement des mesures de lutte contre la tuberculose bovine

PREFECTURE DES BOUCHES DU RHONE



COMMUNIQUE DE PRESSE

MARSEILLE, le 23 décembre 2004



Renforcement des mesures de lutte contre la tuberculose bovine
en Camargue


Les Préfets des Bouches-du-Rhône, du Gard et de l'Hérault ont décidé de renforcer conjointement les mesures techniques et administratives de lutte contre la tuberculose bovine dans les élevages bovins de type « manades » et « ganaderias ».

Face à la persistance préoccupante de cette maladie, potentiellement transmissible à l'homme, un plan d'action pluriannuel de lutte a été élaboré par les directions départementales des services vétérinaires, avec le concours des groupements de défense sanitaire du bétail et des vétérinaires sanitaires des trois départements.

Les dispositions prises visent à améliorer la détection des cheptels infectés lors des opérations annuelles de prophylaxie.

L'abattage sélectif ne sera désormais accordé que pour les élevages qui répondent à l'ensemble des conditions suivantes :

- tous les bovins présents sont identifiés ;
- le registre des bovins est tenu régulièrement à jour;
- les règles relatives aux prophylaxies et aux mouvements des bovins sont intégralement respectées;
- le nombre de bovins reconnus suspects ou infectés est inférieur à 10 % de l'effectif du cheptel sur une période d'un an ;

La stratégie d'assainissement sera renforcée en couplant le test tuberculinique à un test de dosage sanguin du gamma interféron. Si les conditions d'assainissement ne sont pas respectées ou s'avèrent inefficaces, le directeur départemental des services vétérinaires ordonnera l'abattage total du troupeau.

Les dispositions prévoient par ailleurs d'autoriser certains cheptels assainis à participer aux courses camarguaises, dès lors qu'ils présentent suffisamment de garanties.

Ces mesures devraient permettre de faire évoluer très favorablement la protection des élevages et déboucher ainsi sur un allégement des contraintes sanitaires.

Contact : Yves Corréard DDSV 13 tel : 04 91 13 48 60