Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

« l’Auvergne pour un enfant » soutenu par le Syndicat des Volailles fermières d’Auvergne

Fort de son implication sur le territoire régional et particulièrement sensible aux causes humanitaires et sociales, le Syndicat des Volailles Fermières d'Auvergne a décidé de soutenir l'association « l'Auvergne pour un Enfant ». Via une opération promotionnelle en GMS (grandes et moyennes surfaces), le Syndicat s'associe à « l'Auvergne pour un Enfant » dont les actions visent à soigner les enfants des pays en développement.

Ainsi, à partir de début mars, les consommateurs de Volailles Fermières d'Auvergne pourront allier plaisir et bonne action : pour toute volaille achetée, 0,50 euros seront reversés à l'association.

Un partenariat solidaire au cœur d'une Auvergne dynamique
Patrick Poivre d'Arvor et Annie Van Beck.
Le Syndicat des Volailles Fermières d'Auvergne devient partenaire de l'association « l'Auvergne pour un Enfant », parrainée par Arie Van Beck, Directeur musical de l'Orchestre d'Auvergne et Patrick Poivre d'Arvor. Si le partenariat repose sur un soutien financier, il vise également à faire bénéficier l'association du rayonnement des produits du Syndicat sur tout le territoire. A partir de début mars, l'opération est, en effet, relayée auprès des consommateurs dans les Grandes et Moyennes Surfaces : pour chaque volaille achetée, 0,50 € sont, en effet, reversés à l'association. Par ailleurs, grâce à cette opération promotionnelle, il s'agit également de sensibiliser le grand public aux causes défendues par l'association et à encourager les dons.
Ce partenariat illustre une nouvelle fois le dynamisme et l'implication de l'ensemble des acteurs auvergnats, entreprises comme associations, notamment en matière d'actions à caractère social.

« C'est la première fois que nous mettons en place une telle opération de partenariat. Animées par une vraie solidarité, les causes défendues par « l'Auvergne pour un Enfant » correspondent tout à fait à nos convictions personnelles. Nous avons à cœur de faire partager à l'association notre visibilité auprès du grand public pour, pourquoi pas, leur permettre de récolter encore davantage de fonds pour continuer à soigner les enfants des pays en développement. » Bernard Leutrat, Président du Syndicat des Volailles Fermières d'Auvergne


« Nous sommes très honorés de la confiance que nous témoigne le Syndicat des Volailles Fermières d'Auvergne. L'accueil des enfants étant très étroitement lié à nos disponibilités financières, ce type de soutien est pour nous fondamental. L'initiative généreuse du Syndicat des Volailles Fermières d'Auvergne et l'opération mise en place auprès du grand public représente pour nous deux autres intérêts : développer la notoriété de notre association au-delà du territoire régional, sur lequel nous sommes déjà bien ancrés et faire savoir qu'ici en Auvergne, des bénévoles mènent des actions concrètes dans l'humanitaire. Au nom de tous les enfants, nous tenons à remercier très sincèrement le Syndicat qui nous encourage à poursuivre nos actions » souligne Jean-René Lusson, Président de « l'Auvergne pour un Enfant.
« L'Auvergne pour un Enfant » : soigner des enfants et former les médecins

Association créée en 2000, l'Auvergne pour un Enfant apporte son soutien en matière de santé aux enfants de pays en développement et se fixe un double objectif :

- Prendre en charge des enfants malades originaires de pays en développement dont les interventions ne peuvent pas être réalisées dans leur pays par manque de moyens techniques ou financiers. L'association prend en charge la totalité des frais liés au transport et à l'hospitalisation (12 à 15 000 euros par enfant). Les enfants sont confiés à un réseau de familles d'accueil bénévoles pendant toute la durée de leur séjour.
- Apporter un complément de formation au personnel médical local.
Fonctionnant essentiellement grâce au bénévolat, l'association consacre à ses deux missions 97 % de ses ressources, qui reposent sur les dons et les nombreux partenariats qu'elle met en œuvre notamment lors de manifestations locales.
Ainsi, depuis sa création en 2000, 82 enfants ont été soignés et 2 médecins formés.

www.lauvergnepourunenfant.org

À propos des Volailles Fermières d'Auvergne

Pintade Fermière, Poulet Fermier, Chapon Fermier, Poularde Fermière et Dinde Fermière : les Volailles Fermières d'Auvergne sont une composante essentielle – et historique – de l'agriculture en Auvergne.
Elevées au cœur des grands espaces et préparées par des générations d'hommes amoureux et passionnés du goût, les Volailles Fermières d'Auvergne bénéficient de deux signes officiels de qualité : le Label Rouge et l'IGP (Indication Géographique Protégée), garants à la fois de leur qualité supérieure et de leur lien au terroir auvergnat.
6e bassin de production Label Rouge en France, le Syndicat des Volailles Fermières d'Auvergne (SYVOFA) fédère cette filière qui compte 320 éleveurs, 5 accouveurs,
5 fabricants d'aliments et 6 abattoirs.
Liés à la filière, les éleveurs et entreprises avicoles participent à l'économie régionale, par les emplois, le maintien du tissu rural et la perpétuation de l'expérience et des savoir-faire.


www.syvofa.com


Contact « l'Auvergne pour un Enfant » :
Olivier Letellier
Tél : 06 07 13 35 33
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Contact SYVOFA :
Patricia Nifle
Tél. : 04 70 97 64 42
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Contact presse :
Rêso RP
Maxence Duvaut / Sophie Lécot
Tél. : 04 73 38 41 04/ 06 63 70 61 69
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


--
Contact Presse:
sophie Benoit Communication
maxence duvaut
0473384104
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

--

Communiqué envoyé le 25.02.2010 18:01:40 via le site Categorynet.com dans la rubrique Agriculture

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

alt
Posted: 2010-02-25 18:01:53
Lire article Source