Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Ardans à SISQUAL 2005

sisqual2005 Ardans à SISQUAL 2005

ARDANS présente l’ingénierie de la connaissance
au service de la qualité

Ardans a pour vocation d'assister les organisations dans la capitalisation et la valorisation de leurs savoir-faire et de leurs connaissances ;

* L'objectif étant de pérenniser ce patrimoine implicite et restreint par la mise en place d'une "mémoire en continu" explicite et partagée.

* Pour ce faire, Ardans s'appuie sur la méthode Ardans Make qui est issue de 20 années d’expérience d'une part en ingénierie des connaissances et d'autre part en conception et réalisation de systèmes d’information.

* La performance de cette méthode est renforcée par l’outil informatique qui la supporte : Ardans Knowledge Maker.

* Ainsi, les professionnels ont à leur disposition un environnement unique qui s’adapte à l’évolution de leur métier et qui leur garantit au quotidien expertise métier et qualité des réalisations.

 

Ingénierie des connaissances au service de la qualité :

L’ingénierie de la connaissance a atteint un nouveau stade de maturité qui concrétise son apport et sa contribution effective pour les démarches de qualité, de certification ou de normalisation.
Pionnier de cette approche, Ardans participe à l’événement que constitue ce 12ème salon des Solutions pour l’Amélioration et la Performance des Organisations et y présente en avant première ses nouvelles réalisations opérationnelles de capitalisation et de valorisation de connaissances.

 

Eléments majeurs de l’actualité d’Ardans :

* Lancement de l’offre Accréditation pour appuyer au quotidien les acteurs des établissements de santé dans leurs actions de certification

* Qualité & PME : adhésion des PME à la méthode Ardans Make et aux techniques de l’ingénierie de la connaissance afin d’améliorer la performance et la qualité de leur organisation et ainsi de disposer d’une « Mémoire en continu »

* Mise en production par PSA Peugeot Citroën d’ICARE construit avec la démarche Ardans Make et l’outil Ardans Knowledge Maker pour capitaliser et pour valoriser les connaissances du référentiel métier des 500 acteurs de la Direction de l’Ingénierie des Flux des Sites Industriels dans les 14 usines terminales réparties dans le monde

* Commercialisation de la nouvelle version 1.5 de l’environnement d’ingénierie de la connaissance Ardans Knowledge Maker

 

Temps forts à partager avec Ardans lors de la manifestation SISQUAL 2005 :

* 7 Novembre 2005 de 9h30 à 12h : Conférence 1A organisée par Ardans sur les thèmes :

* Knowledge management : capitaliser les connaissances et les meilleures pratiques, notamment dans les Etablissements de santé par Pierre MARIOT

* Le KM relais pragmatique de la qualité dans une PME exposé par Stéphane LEGATELOIS Directeur Général de DIALOG SERVICES société spécialisée dans la prestation de services pour la vente à distance (VAD) et le E-Commerce

* Mise en place d'indicateurs qualité liés à l'accréditation des hôpitaux à partir de recommandations médicales validées : présenté par le Dr Agnès MARIOT de l’ALTIR (Association Lorraine pour le Traitement de l’Insuffisance Rénale)

* Le détail du programme de la conférence est précisé en fin de ce communiqué.

 

* 8 & 9 Novembre 2005 de 9h00 à 18h : Exposition Stand F15

* Ardans vous accueille afin que vous appréciiez son offre de capitalisation et de valorisation des savoir-faire et retours d’expérience :

* La méthode d'ingénierie de la connaissance Ardans Make

* La nouvelle version 1.5 de son outil dédié Ardans Knowledge Maker

* PHOENICS l’outil pour déployer la qualité chez Dialog Services

* ICARE pour gérer le référentiel métier logistique de PSA Peugeot Citroën

* L’environnement de l’ALTIR pour mettre en place les indicateurs qualité liés à l'accréditation des hôpitaux à partir de recommandations médicales validées

* A votre écoute, nos consultants vous montrent comment ils traitent les problématiques suivantes :

* « Anticiper le départ à la retraite d’un expert en capitalisant le savoir-faire dans une base de connaissances »

* « Créer une mémoire collective pour collecter, structurer, homogénéiser et valoriser les savoir-faire diffus de l’organisation »

* « Valoriser dans une mémoire collective les choix retenus et leurs justifications durant la vie d’un projet »

* « Construire une base de connaissances à partir des documents projets et intranets existant en lien avec les normes ou les procédures qualité »

* « Préparer l’organisation pour qu’elle s’approprie et fasse vivre une base de connaissances »

Pour toute information complémentaire, votre contact presse chez Ardans  :

* Alain BERGER – Directeur Général - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 06.75.02.08.39

Ardans sas www.ardans.com - Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
2, rue Hélène BOUCHER 78286 GUYANCOURT FRANCE
Tél. : +33.1.39.30.99.00 -  Fax : +33.1.39.30.99.01
RCS Versailles B 428 744 593

 

 

sisqual2005 Ardans à SISQUAL 2005

1A – Séminaire "Knowledge Management"

Lundi 7 Novembre 2005 de 9 h 30 à 12 h
au CNIT (Paris La Défense)

Knowledge management

capitaliser les connaissances et les meilleures pratiques, notamment dans les Etablissements de Santé

Introduction aux méthodes de capitalisation des connaissances,
Application concrète chez Dialog Services une PME de services,
à un Bureau d’Études de PSA Peugeot Citroën
et à un organisme de santé, l’ALTIR

Par Pierre MARIOT

Cette session s'adresse aux Responsables d’entités opérationnelles
dans lesquelles la capitalisation et le partage du savoir-faire constituent un enjeu majeur,
Responsables de Bureau d’Études, Directeur d’établissement de santé, Responsables qualité

 

La capitalisation des connaissances a pour but de répondre aux questions suivantes :

  • « Le savoir-faire de mon entité est concentré principalement sur un expert, il part, comment conserver et transférer ce savoir-faire ? »
  • « J’ai un turn-over important. Le savoir-faire de mon entité est éclaté entre différents collaborateurs d’expérience variable ; comment consolider ce savoir-faire, comment homogénéiser les pratiques ? »
  • « Je souhaite capitaliser le savoir-faire au fur et à mesure de la réalisation des dossiers et le rendre transférable aux moins expérimentés, quels moyens mettre en oeuvre ? »
  • « Le savoir-faire de mon entité est éparpillé dans de nombreux documents disséminés dans de nombreuses bases de données ; comment consolider et retrouver facilement la connaissance pertinente ? Comment permettre à chacun de mettre à jour le capital de connaissances ? »

Pour Dialog Services, une société de 160 p spécialisée dans la prestation de services pour la vente à distance (VAD) et le E-Commerce, son Directeur Général Stéphane Legatelois et son Responsable Qualité Dominique Michelet exposent comment ils utilisent l’ingénierie de la connaissance comme relais pragmatique de la qualité. Ceci a pour effet de dynamiser l’organisation industrielle de l’entreprise en pleine mutation culturelle et d’améliorer sa performance

Pour PSA Peugeot Citroën, dans un  bureau d’études où le savoir-faire est disséminé sur de nombreux ingénieurs et techniciens sur différents sites, l’objectif était par ailleurs de :

  • raccourcir le délai de conception,
  • améliorer la fiabilité de la conception en évitant les re-conceptions suite aux essais.

Pour l’ALTIR (Association Lorraine pour le Traitement de l’Insuffisance Rénale), le Dr Agnès Mariot rappelle que l’objectif était d’améliorer la qualité des soins en capitalisant son savoir-faire. Cette capitalisation a été réalisée conjointement avec une démarche d’accréditation. L’enjeu était d’avoir une base de connaissances vivante utilisable en lien avec les dossiers patients.

Ces méthodes d’ingénierie des connaissances sont issues de 20 ans de pratique, d’abord pour l’élaboration de systèmes experts (système informatiques reproduisant le raisonnement d’experts), puis transposées pour rédiger des livres de connaissances capitalisant le savoir-faire critique de collaborateurs partant à la retraite, puis complétées afin de réaliser des bases de connaissances vivantes constituant la mémoire collective commune du savoir-faire d’une organisation.

 

Les points critiques pour la réussite des opérations de capitalisation

  • Aboutir à une forte valeur ajoutée des connaissances capitalisées pour les utilisateurs.
  • Avoir une présentation de la connaissance en lien avec les outils de travail et les dossiers dans une présentation adaptée à la pratique des utilisateurs.
  • Avoir un accès simple et intuitif organisé autour de la réalité du métier des utilisateurs pour :

o        Trouver la réponse à une question en moins de 2 minutes,

o        Suivre les évolutions de thèmes spécialisés en moins de 5 minutes par jour,

o        Approfondir ses connaissances sur un nouveau thème en 15 minutes.

  • Faire participer les utilisateurs à l’alimentation de la base de connaissances.
  • Adapter les missions des acteurs pour utiliser et faire vivre le patrimoine de connaissances.
  • Enrichir la base de connaissances avec les retours d’expérience des utilisateurs.
  • Mesurer la contribution de l’utilisation de la base de connaissance aux indicateurs de performance de l’organisation.

Les utilisateurs sont les acteurs principaux de la définition de la cartographie des besoins en connaissances et des besoins opérationnels associés. La mise en évidence de ces besoins et de la façon d’y répondre est faite sous la forme d'une élaboration en commun d’un démonstrateur.

 

Plan de la présentation

La méthode :

  • Les enjeux de la capitalisation et du partage des savoir-faire
  • Les obstacles et les freins à la capitalisation, au partage des savoir-faire et à leur mise en pratique au quotidien
  • Les niveaux de consolidation de la connaissance
  • Le cycle de vie des connaissances
  • Méthode de capitalisation du savoir-faire : démarche, technique de recueil, technique de capitalisation, technique de validation
  • Méthode globale de mise en place d’une mémoire collective : identification des besoins, constitution, mise en œuvre, vie.

Cas pratiques :

  • La mise en place d’une application correspondant à la traduction concrète de la démarche qualité et capable de générer des documents liés aux procédures en automatique : l’exemple de Dialog Services avec démonstration de la base de connaissances
  • La mise en place d’une base de savoir-faire pour un des Bureaux d’Etudes de PSA Peugeot Citroën avec démonstration de la base de connaissances
  • La mise en place d'indicateurs qualité liés à l'accréditation des hôpitaux à partir de recommandations médicales validées via une base de connaissances : l’ALTIR avec démonstration de la base de connaissances

Les intervenants

Pierre MARIOT (DEA d’informatique et Docteur en Médecine de la Faculté de Nancy) est Directeur de l’activité Conseil et Knowledge Management de la société Ardans. Il travaille comme consultant depuis 1985 dans l’élaboration de systèmes à bases de connaissances industriels construits à partir de la capitalisation des savoir-faire des experts de l’organisation obtenus via des entretiens, de l’analyse des documents ou des procédures « métier », ou de l’exploitation des données véhiculées par le système d’information. Il dispense des formations ou des conférences à HEC Genève, l’Université Paris Dauphine, au CNAM ainsi que dans différentes écoles d’ingénieurs ou mastères. Il intervient en terme d’expert pour différents organismes et a publié une vingtaine d’articles sur le domaine.

Stéphane LEGATELOIS (DESS de Gestion Industrielle de l’Université Paris VI) est Directeur Général de Dialog Services depuis 2002;       
Dominique MICHELET (Diplôme CESI Niveau 2 Chef de projet informatique) est Responsable Qualité de Dialog Services depuis 2002.

Agnès MARIOT (Docteur en Médecine de la Faculté de Nancy, titulaire du CESAM et diplômée de l’IAE de Paris) est Néphrologue à l’ALTIR (Association Lorraine pour le Traitement de l’Insuffisance Rénale).

Pour contacter le cabinet : ardans Ardans à SISQUAL 2005   www.ardans.fr

Pour contacter le conférencier : Pierre Mariot  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour contacter le Directeur des conférences : Christian Doucet ou www.doucetconseil.fr

Pour contacter l’organisateur : Francis Mantes ou www.birp.com/sisqual

Télécharger le communiqué au format Word

Télécharger le communiqué au format pdf